Web Trainssncb - nederlandse spoorwegen - infrabel - sncf - régional - rss - mobile version - web trains international

Infrabel enregistre une chute spectaculaire des vols de câbles en 2014

BE.WEBTRAINS.NET
26/01/2015 à 07 HEURES 56

Au cours du 1er semestre 2013, Infrabel lance son Plan d'Action National pour lutter contre ce phénomène devenu un fléau en 2012, l'année la plus noire en termes de vols de câbles. (cfr tableaux en annexe). A côté des mesures techniques prises (remplacement du cuivre par de l'aluminium lorsque c'est techniquement réalisable, enfouissement des câbles, vidéosurveillance, concentration des stocks), des mesures structurelles, légales et répressives sont décidées en accord avec le gouvernement et les forces de police. Ainsi, la création de la Loi interdisant le paiement en cash pour la vente de câbles de cuivre, des peines plus lourdes pour les voleurs arrêtés, ainsi que des actions policières régulières dans tout le pays et impliquant tous les services. Dernière initiative en date : Infrabel a commencé une campagne de sensibilisation auprès des Services de Police et des ferrailleurs, en leur fournissant un kit reprenant les câbles les plus volés. Ceci devrait permettre de mieux identifier le fruit d'un vol et d'en compliquer la revente.

De jour comme de nuit, Securail, la police des chemins de fer mais aussi tous les autres corps de police ainsi que les cheminots sont sur le qui-vive. Les chiffres sont éloquents : 129 interventions pour Securail, 34 actions coordonnées entre Securail et la police. Des équipes composées de la police des chemins de fer, de la police locale, des équipes cynophiles et de l'appui aérien (l'hélicoptère muni de caméras thermiques). Mais ce bilan encourageant ne freinera pas les actions entreprises. Certains arrondissements judiciaires sont encore trop souvent les cibles des voleurs. Ainsi, par exemple, 1 vol sur 2 a eu lieu dans le Hainaut. Anvers, pour la Flandre, et Bruxelles doivent elles aussi continuer à faire l'objet d'une vigilance de tous les instants. Aussi Infrabel et la SNCB ont la volonté de poursuivre les efforts déjà consentis.

Cette diminution très nette du nombre de vols a des répercussions positives pour les voyageurs. En 2014, 162 vols ont ainsi provoqué des retards conséquents, contre 498 en 2013. Soit une chute de 67%. Au total, on comptabilise pour l'an passé une moyenne de 40 minutes de retards par jour. Au regard des 3 heures 30 minutes de retards journaliers en 2012, on ne peut que constater le chemin déjà parcouru... et poursuivre les efforts afin d'encore améliorer la ponctualité.

© Copyright Web Trains 2017
Site et contenu protégés par le droit d'auteur et le Code de la Propriété Intellectuelle Française
Site horodaté et déposé auprès d'un huissier de justice
Toute reproduction engagera des poursuites judiciaires

Confidentialité - Conditions d'utilisation